Conseil lecture : Changer d'altitude

Changer d'altitude par Bertrand Piccard

bertrand piccard, meditation, energies, issy les moulineaux

Bertrand Piccard est un psychiatre et aéronaute suisse. Vous le connaissez peut-être pour son tour du monde en ballon en 1999, ou encore pour son tour du monde en avion solaire, le Solar Impulse, entre 2015 et 2016.


Dans son livre Changer d'altitude, Bertrand Piccard combine son expérience d'explorateur et de médecinpsychiatre, spécialisé en hypnose, pour nous proposer des outils vers la joie d'être, la sagesse, l'équilibre.


Nous ne changerons jamais la direction des courants aériens ni celle des vents de la vie, mais nous pouvons à chaque instant changer d’altitude pour nous en libérer et trouver une meilleure trajectoire.

En s’appuyant sur ses propres expériences, Bertrand Piccard propose des solutions originales pour se remettre en question, et envisager différemment nos peurs, nos réticences face à l’inconnu. Il nous indique qu'il est possible de les mettre à profit pour avancer et se sentir plus serein.



Revenir au corps et à l'instant présent pour sortir des automatismes


Adolescent, Bertrand Piccard a découvert le deltaplane. En apprenant à voler, il a appris à écouter davantage son corps et à gérer toutes les impressions nouvelles à la fois, en profitant sans limite de l’instant présent. Il avait appris jusque-là que le passé, origine du savoir, et l’avenir, dans lequel il faut savoir se projeter, sont importants pour se construire. Or il s’est rendu compte que ce n’était que dans le moment présent qu’il pouvait changer quelque chose à sa vie.


Bertrand Piccard explore nos habitudes de se projeter soit dans le passé, soit dans le futur en devenant psychiatre, puis il découvre les bienfaits de l'hypnose en préparant son tour du monde en avion solaire.



S'ouvrir à l'inconnu pour changer d'altitude


La vie n’est pas binaire, il n’existe pas que deux possibilités : ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Comme lors d’un vol en ballon, il ne s’agit pas d’aller soit à droite, soit à gauche : il existe une troisième dimension, qui permet de changer de niveau, d’altitude. Monter en altitude, c’est s’ouvrir à d’autres idées dans le but de s’enrichir, et c’est savoir remettre en question ses certitudes. Descendre, c’est une descente en soi, une introspection.


Pour multiplier les différentes altitudes, il est important d’écouter les arguments des autres et d’atténuer peu à peu vos convictions. Cela deviendra un jeu de systématiquement envisager le contraire de ce que qui vous a été appris. Par exemple, évitez de répondre spontanément à une question, et dites-vous systématiquement : quelle serait ma réponse et son contraire ? La deuxième réponse aura souvent davantage de sens que la première, car elle ne sera pas conditionnée.


Ainsi, lâcher du lest revient à oublier ce qui est considéré comme des certitudes, et à remettre systématiquement tout en question. C’est ce qui permet d’ouvrir de nouveaux horizons.


Améliorer la communication avec autrui


Bertrand Piccard propose trois pistes pour une meilleure qualité de nos relations :


1. parler de votre ressenti. Plutôt que de juger l’autre, exprimez ce que son attitude évoque en vous. Si vous parlez de vous, l’autre parlera plus volontiers de lui ;


2. partager vos expériences. Transmettre des faits, ce n’est pas communiquer, c’est véhiculer de l’information. La communication intervient lorsque des expériences sont échangées, car cela introduit une dimension personnelle et émotionnelle ;


3. intégrer le fait qu’il y a autant de réalités différentes que d’individus. Les mêmes mots n’ont pas forcément le même sens pour celui qui les dit et celui qui les entend. La réalité et la vérité de chacun dépendent de son histoire, et il y a autant de vérités que d’individus.