Enfants et soins énergétiques


Vous êtes nombreux à m'avoir posé la question : est-il possible de faire des soins énergétiques aux enfants ? Sachez que c'est possible, avec quelques particularités par rapport aux soins prodigués aux adultes.


Un soin énergétique, dans quel(s) cas ?


Pour les enfants comme pour les adultes, une mauvaise circulation de l’énergie peut occasionner divers troubles physiques, mais également mentaux et émotionnels. Dans le cas des enfants et adolescents, les soins énergétiques sont particulièrement indiqués (toujours en complément de l'avis de votre médecin) dans les cas d'anxiété, d'hyperactivité, de difficultés de sommeil, de troubles psychosomatiques, de troubles d’apprentissage, etc.


Le travail avec les énergies permet aux enfants de reprendre confiance et contact avec eux-mêmes, dans un environnement où il est parfois difficile pour eux de vivre à leur propre rythme. Cela leur permet également d'élargir leur conscience et d'être mieux "ancrés", c'est-à-dire mieux connectés à leur essence et ouverts sur le monde, plutôt que d'être en quelque sorte "dans la lune".On observe ainsi chez les enfants ayant reçu des soins énergétiques des amélioration  au niveau de leur bien-être, de leur capacités d'attention ou encore de leur habileté sociale.



Et les parents dans tout ça ?

Avant le soin, l'on demande toujours à un enfant s'il est d'accord pour recevoir un soin. C'est bien sûr aux parents que revient la responsabilité de proposer de l'aide à leur enfant et de choisir ce qui leur semble être bon pour lui ; néanmoins, un enfant qui refuse le soin énergétique saura très bien bloquer les énergies de guérison si cela n'est pas le bon moment pour lui.


Pendant le soin, La présence de l'un des parents au moins est requise, je ne reste jamais seule avec un jeune enfant. Pour des pré-adolescents et adolescents, nous pouvons décider, en accord avec l'enfant et les parents, que ces derniers restent dans la salle d'attente pour permettre d'instaurer davantage de confiance. Pour des raisons d'ordre pratique, il est également possible de faire un soin à distance.


Pour le débriefing du soin, en fonction de l'âge de l'enfant et en fonction de ce qui a été travaillé (et selon que l'enfant est en capacité ou non l'entendre), enfants et parents sont associés. Et ce dans l'objectif d'ouvrir la conscience, de mettre les mots sur ce qui "coince", et dans le souci de ne jamais blesser.


Par ailleurs, il est souvent intéressant pour les parents (ou autres éducateurs) qui ont une influence forte sur l'enfant d'entamer eux-mêmes un travail avec les énergies. En effet, les peurs que l'on trouve sur les structures énergétiques d'un enfant sont souvent liées aux parents. Ainsi, par effet de ricochet, les parents peuvent décider de recevoir des soins énergétiques pour aider l'enfant en souffrance. Le thérapeute accompagnera ainsi la libération des blocages du système familial.


Bébés et jeunes enfants :


Lorsqu'un bébé ou un jeune enfant présente des symptômes tels que la difficulté d'endormissement, des pleurs fréquents, des difficultés à digérer, il se peut qu'il ressente des tensions ou des angoisses liées à sa propre sensibilité ou sa courte histoire de vie : peur du noir, sentiment de solitude...


Il se peut également que cet enfant se soit imprégné d'un émotion intense qui a perduré lors de la grossesse ou de l'allaitement, ou encore qu'il ressente des angoisses liées au système familial dans lequel il évolue (séparation, deuil etc.).

Les petits enfants ont des structures énergétiques en formation, aussi les soins ne comportent pas d'intervention sur les chakras. Les soins énergétiques viennent soulager, apaiser les douleurs, calmer et rassurer le bébé. Ils régulent le sommeil et l'alimentation.



Enfants après 6/7 ans :


Là encore, des soins énergétiques pour les parents vont accompagner le mouvement de libération de l'enfant. Le résultat de ces soins offrira à l'enfant la possibilité d'alléger ses peines, de les exprimer, de les comprendre, d'équilibrer ses énergies, de se renforcer physiquement et émotionnellement, de retrouver sa joie de vivre, ses capacités intellectuelles ou physiques, de gérer ses émotions. Il sera toujours bénéfique pour l'enfant que les deux parents fassent un travail sur eux par les soins énergétiques.


Les enfants à partir de cet âge peuvent recevoir des soins, de manière ponctuelle, pour venir libérer des émotions et aider l'enfant au niveau relationnel. Il est dans tous les cas important, pour un travail efficace et une meilleure coopération, de dire à l'enfant que l'on fait un soin, lui expliquer avec des mots simples le travail avec les énergies. Les enfants sont très réceptifs et leur énergie circule de manière beaucoup plus fluide. Ainsi les enfants ressentent les énergies et peuvent tout à fait indiquer que cela leur fait du bien.


Exemples : troubles de l'attention et de l'hyperactivité, échec scolaire, colère, méchanceté, tristesse, complexe d'infériorité (timidité), amour de soi (dévalorisation, manque de confiance en soi), enfant anxieux, agité, renfermé...

Adolescents : Chez les adolescents, en fonction de leur degré de maturité, ce sera à eux de dire ce qu'ils ont besoin, de décider de recevoir ou non un soin. Le rôle du thérapeute  est de conduire  l'adolescent vers une prise de conscience, de le libérer de ses tensions, de ses souffrances par le soin énergétique, ce qui occasionnera une clarté d'esprit, un recentrage,  une force  et une aptitude à un avancement positif et encourageant. 


Exemples : mal dans sa peau, difficulté à trouver sa place, souffrances et traumas cachés, boulimie, anorexie, révolte, envie de liberté, relations compliquées avec un (ou plusieurs) membre(s) de l'entourage...



Comment se déroule une séance ?

Les enfants ne communiquent pas comme les adultes car ils intellectualisent beaucoup moins. Les consultations sont donc adaptées à leur particularité : le temps d'échange avec eux est beaucoup plus court et direct qu'avec un adulte, quelques minutes suffisent. En effet, il leur est difficile de rester allongé et immobile un long moment. Je laisse la liberté à l'enfant, s'il ne peut pas faire autrement, de bouger et de parler. Pour les enfants, la séance est ainsi adaptée, avec un format plus court, de 30 minutes maximum. Pour les adolescents, elle peut durer jusqu'à 45 minutes.


Tarif libre en conscience

Un minimum de 40€ sera demandé pour une consultation auprès d'un enfant, 50€ pour un adolescent.