Chrysocolle : pierre de l'harmonie et des transformations intérieures


Étymologie : Son nom lui vient de l’association des mots grecs « chrysos » signifiant « or », et « kola » qui veut dire « colle ». Cette étymologie est rattachée à l’usage qu’en faisaient les Anciens, relate Théophraste, philosophe grec et disciple d'Aristote. En effet, la chrysocolle servait de flux pour souder l’or.


Origine : Arizona, Chili, Nevada, Pérou, Russie et Zaïre


En résumé : La pierre de chrysocolle est la petite sœur de la turquoise. C’est une pierre calmante, très positive qui aide dans les relations avec les autres et dans les obstacles du quotidien.


Chakras associés : gorge


Au niveau physique, la lithothérapie prête à la chrysocolle la faculté de soulager les maux liés à la gorge, des poumons, du dos et de l’estomac. Ce minéral aide également à neutraliser l’hypertension artérielle, la production d’insuline et les problèmes de thyroïde. 


Au niveau émotionnel, la chrysocolle est la pierre de l’apaisement, de la tranquillité, de la paix. Elle incite au pardon, à la compassion, et à la douceur. Elle fait disparaître la culpabilité, les angoisses et les conflits que l’on peut ressentir à l’intérieur de soi ou avec son entourage. Elle est également associée à l’intuition, la patience, et l’amour inconditionnel. Grâce à elle, les émotions sont régulées et les troubles de l’humeur, canalisés. C'est une pierre qui est indiquée pour les personnes qui redoutent l'ennui et l'isolement.


Elle présente en outre une affinité particulière avec les femmes, dont elle fait ressortir la sagesse, la créativité, et facilite l’adaptation aux nouvelles situations telles que la maternité ou la ménopause. La pierre chrysocolle provoque une forte conscientisation du moi profond. Elle délivre son porteur du chagrin, de la peur et de toutes les émotions négatives. Elle l’aide ainsi à atteindre la plénitude, la confiance en soi et la paix, en favorisant le lâcher prise et en abandonnant les douleurs et les inquiétudes. 


Nettoyage : une nuit dans un récipient d'eau (pas de sel pour cette pierre)

Recharge : soleil


Légendes et traditions :

Il est raconté que Cléopâtre emportait avec elle une pierre chrysocolle lors de ses déplacements en raison des propriétés d’apaisement qui étaient prêtées à la pierre.

Les peintres de la Renaissance l’utilisaient comme pigment.

A la même époque, en Amérique du Sud, les Incas fabriquent des petits outils et des pièces de joaillerie à partir de la pierre chrysocolle, et notamment des colliers sertis d’or. Ces bijoux seront retrouvés dans les tombes des momies pré-incas. Pour ces peuples, le minéral est le symbole de l’eau qui donne sa fertilité à la nature. 



 Restons

en contact ! 

 

manon.energies(@)gmail.com

06.46.20.13.53.

Newsletter mensuelle

© 2020 - site réalisé par Manon Baëlen avec wix
Mentions légales